jeudi 21 avril 2011

/ DYSHARMONIE/ instalation de sérigraphies et pliages typographiques


Dysharmonie est née d’une recherche relative au comportement déviant chez l’enfant.Je me suis mis en relation avec une éducatrice dans un centre pour enfant ayant subi des troubles socio-familiaux. Mon but n’était pas de rentrer dans le domaine de la psychologie ou de la pédiatrie, mais à travers cet échange de nourrir un projet plastique.

Cet échange a généré chez moi beaucoup de questionnements notamment, la difficulté de comprendre l’autre, sa fragilité, l’inconnu, l’énigme. En parallèle à ces questionnements, je souhaitais faire apparaître la complexité des situations.

Ce travail est constitué de mes propres codes graphiques établis à partir de souvenirs d’enfance, ceci donne lieu à des codes de lecture difficiles à percevoir. Cette installation devient pour le  spectateur un parcours d’investigation où il navigue à travers 10 sérigraphies suspendues. Il manipule des pliages typographiques pour tenter de reconstituer les propos troublants de 10 enfants déviants.

Au dos des sérigraphies et sur la face des pliages est inscrit le nom de chaque enfant. Les pliages sont disposés sur des socles, d’où part une signalétique en scotch noir ou blanc. Cette signalétique amène le spectateur à se diriger au dos d’une cimaise où sont épinglés les diagnostiques de l’éducatrice relatifs à chaque enfant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire